Révoltant va-nu-pieds Parisien
     
Révoltant va-nu-pieds Parisien
Révoltant va-nu-pieds Parisien.
Chez les sans-abri les pieds sont délicats , tellement ils marchent. Sans jamais vraiment se reposer.
Lorsque ceux la viennent à faiblir c'est l'enfoncement dans la continuité du drame. Plus de chaussures, blessures, mycoses, engelures, cela parfois du simplement à des souliers et des chaussettes mouillés .
Et c'est bien triste à voir, et un enfer pour celui qui le subit.

"J'ai pleuré parce que je n'avais pas de souliers, jusqu'au jour où j'ai vu quelqu'un qui n'avait pas de pieds." Helen Keller
Top